Vous êtes ici : Accueil » Tourisme » Sentier d’interprétation » Vie et usages des grèves

Vie et usages des grèves


Dictons populaires, expressions collectées, paroles d’estran, autour de la pêche à pied :

  • "Pêcher les coques à la main, au péniller, c’est plus écologique".
  • "Avec la fourche ou le ravageur, c’est plus rentable : praires et palourdes au râteau sur le sable sec".
  • "Les sabliers ont trop dragué les bancs de sable".
  • "La guignet : outil à faire pisser les palourdes et les praires, avec une vieille gouge ou un ciseau à bois, ou encore une ancienne guignet pour couper les chardons".
  • "Seulement 30 kg de coquilles Saint-Jacques par jour et par pêcheur plaisancier".
  • "La pêche aux araignées à pied ou au casier : 6 araignées par personnes".
  • "Aujourd’hui, on ne peut pas senner à cause des algues. Hier on avait du limon, de la fleur de goémon".
  • "On allait herser les grèves pendant des nuits entières en toute liberté".
  • "Une vase bleue avec du sable, les herbiers où les minards et les homards allaient faire leur souille".
  • "Si je laboure mon champ tout le temps, il n’y a rien qui peut venir".
  • "Piège à crevettes : je mets deux cailloux en gueule, du crabe pilé dessus pour que la crevette vienne dessous".
  • "J’en connais qui "enguelait les touristes au verdelet, qui chaviraient les cailloux".
  • "On faisait les crevettes la nuit, au clair de lune, il y en avait davantage !"
  • "La moule devient galeuse à cause des anatifes, des tarlusks".
  • "Les moules, il faut les cueillir lorsque les genets sont en fleur".
  • "Pêcher les coques au péniller, ça fait un toupet".
  • "Le bar, c’est le roi de la mer. Si on le compare à l’homme, il en a toutes les qualités et tous les défauts".
  • "La foëne à trois dents est meilleur à cause de la dent du milieu".

Devinette  : Elle ne reste jamais en place. Sans cesse, elle va et vient, assez souvent en colère. Elle montre sa rage en blanchissant et en rugissant. Promeneuse et voleuse. Elle prend sans demander et laisse sans mot dire ?
Qui est-elle ?

Réponse : la mer.

La pêche à pied est une activité de loisir. Le respect des tailles, des quantités et des périodes de pêche est important pour la survie des espèces.

PDF - 200.9 ko
Règlementation de la pêche à pied en Côtes d’Armor

Dans la même rubrique

5 juillet 2014 – Sentier

3 juillet 2014 – Poul Stripo

30 juin 2014 – La lande

30 juin 2014 – Un rocher pour un guerisseur

30 juin 2014 – Villegiature & Stratégie